Clowns Sans Frontières ® Jaco Bidermann – Liban 2006

Pays d'intervention

Liban

Contexte

En 1975 débute la guerre civile au Liban qui ne se terminera officiellement qu’en 1990 au prix de plus de 130 000 morts et des interventions militaires de la Syrie, d’Israël et de l’ONU. Dévasté, le pays s’est reconstruit mais les séquelles de la guerre sont toujours visibles. Outre la destruction de nombreux villages et d’une grande partie de Beyrouth suite aux bombardements, les stigmates psychologiques sont également très présents.

Malgré un accord de paix entre les factions politiques, le Liban continue de connaître des heurts sporadiques mais meurtriers à cause de groupes paramilitaires n’ayant pas déposé les armes, comme le Hezbollah, créé en 1982.

En outre, la guerre libano-israélienne de 2006 opposant le Hezbollah, les forces libanaises et l’armée israélienne a anéanti tous les efforts de reconstruction. Cette guerre fera plus de 1000 morts civils libanais dont 30% ont moins de 12 ans. Les observateurs internationaux dénoncent les graves crimes de guerre commis par les deux camps.

Synthèse

Interventions entre 1998 et 2000, puis en 2006 :

Formes d’intervention :

  • Spectacles de cirque pour la population libanaise et les enfants réfugiés palestiniens
  • Ateliers de formation technique pour médiateurs sociaux

Axes d’intervention :

  • Soutien psychosocial auprès des enfants les plus vulnérables
  • Renforcement de compétences des partenaires locaux

Publics :

  • Enfants palestiniens réfugiés dans les camps et population hôte
  • Médiateurs sociaux travaillant dans les camps de réfugiés

Partenaires opérationnels : Enfants Réfugiés du Monde, Can’an, Aid Lebanon

Partenaires financiers et institutionnels : Ministère de la Jeunesse et des Sports Palestinien, Consulat du Liban en France, Ambassade de France au Liban, AFAA, Fondation Un Monde pour Tous, L’Estival de Saint-Germain-en-Laye

Précisions par années :

2006 :  Deux équipes de CSF se sont relayées pour proposer 30 spectacles dans les camps de réfugiés palestiniens et les villages libanais alentours, touchant près de 14 000 personnes au total.

1998 – 2000 : 7 missions ont eu lieu sur ces trois années associant, d’une part, spectacles pour les enfants dans les camps de réfugiés palestiniens et dans différentes zones isolées libanaises et, d’autre part, stages auprès d’animateurs et médiateurs sociaux dans les centres des camps de réfugiés.

Retrouvez les photos de la mission au Liban en 2006

Ouvrir le diaporama >>

Retrouvez les photos de la mission au Liban en 1998

Ouvrir le diaporama >>